Promenade à Méréville (2020)

En vert >>> Le département de l’Essonne
En jaune >>> Le département du Loiret
( Méréville se situe à la frontière du Loiret )
Méréville est à 51 km d’Orléans par la route (55 mn)

Depuis le discours du Premier ministre
le 28 avril 2020 relatif au déconfinement,
Une zone de 100 kilomètres
autour du domicile a été définie.
Méréville est à 48,03 km à vol d’oiseau d’Orléans
               – – – – – – – – – – – –

– L’église Saint-Pierre-ès-Liens –

Peu de place au pied de cette église,
néanmoins, nous trouvons dans une rue proche,
un emplacement pour garer notre véhicule

Notre Départ pour la randonnée pédestre :
Le dos à l’église, nous prenons à droite la Rue Carnot
– – – – – – – – – – – –

Lors de notre promenade,
nous verrons beaucoup de cressonnières
– – – – – – – – – – – –

Au bout de la Rue Carnot,
nous poursuivons tout droit
en empruntant la promenade Jean-Jaurès
– – – – – – – – – – – –

La Halle de Méréville
( XVI ème siècle )
A proximité, un panneau
nous explique l’histoire de cette halle
– – – – – – – – – – – –

Après la guerre de cent ans,
foires et marchés étaient ruinés
et les nouveaux seigneurs
( les Vicomtes de Reilhac)
entreprirent de rétablir
ces activités vitales pour l’économie locale
– – – – – – – – – – – –
Par une grâce spéciale de Louis XII
accordée en novembre 1511,
Bertrand de Reilhac ( 1503 – 1522 )
obtint le droit d’obtenir 
quatre foires annuelles
C’est alors que fut
construite la Halle de Méréville
– – – – – – – – – – – –

Cette Halle couvre une surface de 40 m sur 18 m
Sa charpente est en chêne
Son vaste toit est composé de petites tuiles plates
La Halle a souvent été restaurée
Elle fut classée
« Monument Historique le 13 Août 1921 »
– – – – – – – – – – – –

Plus bas dans le village… dans un cadre pittoresque
le Lavoir au bord de la rivière, « La Juine »
– – –
Il y a quelques décennies,
il était encore le lieu de rendez-vous
des Mérévilloises qui lavaient leur linge
en commentant l’actualité du village
– – –
Ce lavoir fut classé au titre
des monuments historiques en 1977
Source Wikipédia
– – – – – – – – – – – –

Un endroit où il est bon d’y faire une pause
– – – – – – – – – – – –

Autour de ce lavoir, un joli seringat en fleurs
– – – – – – – – – – – –

Plus loin, une parcelle d’herbes fleuries
– – – – – – – – – – – –

Nous remontons vers la route 
pour emprunter le pont du Moulin
– – – – – – – – – – – –

Un peu plus loin à droite,
nous prenons le chemin des Larris
en suivant la direction des cressonnières
– – – – – – – – – – – –

Sur un muret,
se dresse un magnifique pied de coquelicot
– – – – – – – – – – – –

Nous descendons vers la droite
pour rejoindre les bords de la Juine
– – – – – – – – – – – –

Mr Bourdon entrain de butiner
– – – – – – – – – – – –

Nous sommes le 15 mai
et la nature est en fleurs
– – – – – – – – – – – –

On ne s’en lasse pas
(surtout après 2 mois de confinement)
– – – – – – – – – – – –

Beaucoup de fleurs sauvages
– – – – – – – – – – – –

Le régal des insectes
– – – – – – – – – – – –

L’églantine
– – – – – – – – – – – –
La suite de cette randonnée pédestre,
c’est sur la page suivante
Cliquer ici
– – – – – – – – – – – –