La Vallée des Rouets

La visite de la Vallée des Rouets (près de Thiers)

Sur les traces des émouleurs

– – – – – – – – – – – – – – –

Un petit parking avec des sanitaires
Un p’tit blabla avec des habitants du village
Puis nous descendons la rue
vers la Vallée des Rouets

– – – – – – – – – – – – – – –

Derrière ce panneau se trouve le bâtiment de l’accueil
c’est là, si on le souhaite,qu’il faut demander
à visiter le dernier Rouet de Mr Lyonnet

La visite de quelques kilomètres,
se fait par 2 sentiers
Le 1er sentier vers les Rouets numérotés de 1 à 10
Le 2eme sentier vers les Rouets numérotés de 11 à 18

Les deux parcours permettent de longer la rivière « La Durolle »
C’est ainsi que nous découvrons la Vallée des Rouets
Là où les émouleurs travaillaient dans leur Rouet (atelier)
allongés sur une planche au-dessus de leur meule
pour donner le tranchant à la lame de couteau

L’évolution de la vie, l’arrivée de l’électricité
ont fait que petit à petit, les Rouets ont été désertés
laissant place à des vestiges témoignant
les traces de ces durs métiers disparus

Parmi ces Rouets, seul un est resté en l’état
C’est là que des guides nous expliquent
toute l’histoire passionnante de ces émouleurs
Une visite de ce Rouet à ne surtout pas manquer

– – – – – – – – – – – – – – –

La vallée des Rouets

– – – – – – – – – – – – – – –

En face le Rouet de Monsieur Lyonnet
(Le seul resté en l’état)
Lors de la visite la roue actionnée par l’eau fonctionnait !

– – – – – – – – – – – – – – –

La visite permet de tout savoir sur le métier d’Émouleur
Nous visiterons le rez-de chaussée et l’étage

– – – – – – – – – – – – – – –

La roue fonctionne grâce à la force de l’eau
entraînant tous les mécanismes du Rouet
(à cette époque là, il n’y avait pas l’électricité)

L’énergie venait le plus souvent de l’eau
ou du vent (moulin à vent)

– – – – – – – – – – – – – – –

L’eau de la rivière sur son lit de pierres

– – – – – – – – – – – – – – –

Sur le parcours, les vestiges des Rouets

– – – – – – – – – – – – – – –

De nombreux artisans travaillaient dans ces lieux

– – – – – – – – – – – – – – –

Sur le petit pont…

– – – – – – – – – – – – – – –

Tout est ruine
Mais ce sont néanmoins de précieux témoignages

– – – – – – – – – – – – – – –

Ici des meules pour une retraite bien méritée

– – – – – – – – – – – – – – –

La visite se poursuit

– – – – – – – – – – – – – – –

– – – – – – – – – – – – – – –

Il fait très chaud, on transpire,
et il faut monter les escaliers

– – – – – – – – – – – – – – –

Un endroit calme et paisible

– – – – – – – – – – – – – – –

La trappe pour laisser passer l’eau

– – – – – – – – – – – – – – –

Une meule comme décor

– – – – – – – – – – – – – – –

Le système de trappe laissant passer l’eau

– – – – – – – – – – – – – – –

La roue du Rouet de Mr Lyonnet

C’était un petit voyage dans l’arrière temps
précédant les années 1930
– – – – – – – – – – – – – – –
– Photos Juin 2018 –
– – – – – – – – – – – – – – –

Pour plus de renseignements, voir les liens ci-dessous:
>>> Site Ville de Thiers, la vallée des Rouets
>>> TripAdvisor les avis

Par la route, en voiture, Thiers se situe à environ:
– 55 minutes de Clermont-Ferrand
– 1h50 de Montluçon

– – – – – – – – – – – – – – –

Fin du circuit !
Pour revoir tous les articles de ce circuit ardéchois,
Cliquer ici pour le 1er article
ensuite, à la fin de chaque article, juste au-dessus des commentaires
il y a 1 lien  comme celui-ci 
(« A Suivre ») 
à cliquer qui mène à l’article suivant 

14 réflexions sur « La Vallée des Rouets »

  1. Bonjour d’Angers …
    Ah que j’aurais aimé être avec toi … j’aime beaucoup l’eau qui travaille …
    Magnifique reportage …
    Passe une bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є …

    • Ben tu aurais eu très chaud, c'était la canicule Lol
      Ce jour là, on a souffert, c'était pénible, mais on ne regrette pas !
      Une belle visite !
      Bonne journée !

  2. j'espères un jour ,refaire de belles ballades dans cette région …merci de nous faire voyager avec tes photos et commentaires 
    bonne semaine ,et à bientot 
    amitié

  3.   J'admire le respect que les Français ont envers leur patrimoine national.
    La France, c'est le pays des merveilles!
    Merci, Daniel, pour avoir partagé cette beauté.
                                                          Amitiés                          Jana

  4. Bonjour Daniel
    Encore une belle découverte avec les vestiges des métiers anciens . Malgré la chaleur je pense que tu as dû apprécier la balade dans une agréable nature au calme ainsi que les explications de ces anciens rouets
    Bonne soirée … amités

  5. Bonjour Daniel,

    Un article très intéressant sur un métier oublier dont j'ignorai totalement l'existence. On comprend mieux ainsi comment Thiers est devenu un haut lieu de la coutellerie. Le site de plus ne manque pas de charme. 

    Merci pour la visite, et bon week-end.

Les commentaires sont fermés.