Sentier de la Pierre Bleue

A pied,

Une bonne occasion
pour découvrir la région

– – – – – – – – – – – – – – –

Nous empruntons ce sentier
depuis le « Camping les Roches »

– – – – – – – – – – – – – – –

En contre-bas se trouve la voie verte

– – – – – – – – – – – – – – –

Assez rapidement, nous rejoignons ce paysage
de petits arbres, de sentiers pierreux
bordés de mur de pierres

– – – – – – – – – – – – – – –

Des murs de grosses pierres
sont érigés de chaque côté du sentier

– – – – – – – – – – – – – – –

Ici, la croix de Saint Cerice
Nous sommes dans le quartier de Saint Cerice

Depuis 2013, cette croix remplace
l’ancienne qui était en partie détruite
Il s’agissait d’une croix « de Rogations » célébrées
les trois jours qui précédaient l’Ascension

Elles se manifestaient par des processions destinées
à demander au ciel la protection des cultures
A l’occasion ce jour là, la croix était fleurie par les fidèles
Source: Panneau indicateur près de la croix

– – – – – – – – – – – – – – –

Continuons notre marche

– – – – – – – – – – – – – – –

La pierre de Vogüé est un calcaire
de couleur gris-bleu avec certains blancs totalement bleus
Sa couleur varie du gris clair, parfois blanc,
au gris foncé en passant par le bleu franc
Source Wikipédia

– – – – – – – – – – – – – – –

La pierre bleue de Vogüé est une pierre calcaire 
provenant des carrières de Vogüé et de Ruoms 
dans le département de l’Ardèche en France

– – – – – – – – – – – – – – –

Utilisée localement depuis le Néolithique,
et connue depuis l’époque romaine,
elle a surtout été exploitée industriellement
aux XIXe et XXe siècles et utilisée comme pierre à bâtir.
Source Wikipédia

– – – – – – – – – – – – – – –

Couleur bleu clair tirant sur le gris

– – – – – – – – – – – – – – –

Parmi toutes les plantes de la garrigue,
il y a un petit arbrisseau,
« le thym sauvage »
(excellent en cuisine)

– – – – – – – – – – – – – – –

Joli papillon,
Si je ne me trompe pas, ce doit être
« le moyen nacré »

– – – – – – – – – – – – – – –

Paysage de la région

– – – – – – – – – – – – – – –

Cette libellule est venue se poser
sur le muret de pierre
afin de nous observer

– – – – – – – – – – – – – – –

Hé oui, nous sommes dans la région des cigales !
il fait très chaud et l’ambiance de leur chant est intense

– – – – – – – – – – – – – – –

Nous profitons du calme de la nature pour essayer de les voir
Puis à force d’observation, on a fini par les repérer
et nous en avons profité pour les photographier

– – – – – – – – – – – – – – –

Un petit village niché au cœur de la nature

– – – – – – – – – – – – – – –

Il semblerait que ce papillon, soit le « Demi-Deuil »
(Melanargia galathea)

– – – – – – – – – – – – – – –

Encore une petite demie-heure
et la promenade sera finie

– – – – – – – – – – – – – – –

En rentrant au camping,
nous passons devant ces cactus
– – – – – – – – – – – – – – –
– Photos Juin 2018 –
– – – – – – – – – – – – – – –

Pour plus de renseignement, voir les liens ci-dessous:
>>> Tourisme
>>> Wikipédia

Par la route, en voiture, Vogüé se situe à environ:
– 15 minutes de Balazuc
– 20 minutes d’Aubenas
– 25 minutes d’Alba la Romaine

– – – – – – – – – – – – – – –

>>>  A Suivre

10 réflexions sur « Sentier de la Pierre Bleue »

  1. Bonjour d’Angers …
    Encore un magnifique parcours pour terminer la diffusion 2018 … à l’année prochaine et fais-nous rêver ! …
    Bon réveillon à toi et tes proches …
    Bonne fin d’année ! … Passe une bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є …

  2. Très jolie promenade avec plein de curiosités et de belles rencontres ! Je suis heureuse de pouvoir reprendre mes visites blogosphériques !
    Bisous et bonne année Daniel ! Kenavo !
    Florence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*INFOS: - Reproduisez les chiffres et les lettres - Peu importe minuscule ou majuscule - (si illisible cliquez sur le rond "rafraichir" afin d'obtenir 1 nouveau code) - CLIQUEZ SUR LAISSEZ 1 COMMENTAIRE - c'est tout...c'est terminé ! - Le temps d'1 instant et le commentaire est enregistré - Pour le visualiser, parfois, il faut rafraîchir la page